Il est difficile d'appliquer concrètement l'idée de "surprise stratégique" lors de l'anticipation de nouvelles menaces dès que l'on s'éloigne de l'idée générale et que l'on essaie d'être plus précis sur l'impact stratégique qu'une surprise pourrait avoir. La partie "surprise" du concept est relativement facile à comprendre et à envisager. Lorsque nous imaginons qu'une menace ou un danger se produit, nous n'avons aucun problème à identifier et à expliquer les nombreuses raisons pour lesquelles cet événement pourrait se produire de manière inattendue et nous trouver non préparés. Évaluer, estimer et comprendre ces causes incriminées, puis y remédier, est plus complexe. C'est d'ailleurs la raison d'être de la prospective stratégique et de la gestion des alertes et des risques, et le sujet de nombreuses études. La dimension stratégique, pour sa part, est plus insaisissable et beaucoup moins [...].

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation ainsi que les problématiques d'intelligence artificielle et de technologie quantique du point de vue de la sécurité internationale. Elle enseigne au niveau du master à SciencesPo-PSIA.

FR