L'évaluation de l'échantillon de nos prévisions pour 2012 met notamment en évidence une vision conventionnelle largement répandue de la sécurité nationale, les problèmes nouveaux étant ignorés; une relative incapacité à évaluer le calendrier alors que notre compréhension des problèmes se porte relativement bien; l'existence de biais majeurs, notamment vis-à-vis de la Chine, de la Russie et des États-Unis; la difficulté de prédiction de problèmes nouveaux et anciens dans un nouveau contexte.

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

A propos de l'auteur: Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (Relations internationales), est le directeur de The Red (Team) Analysis Society. Elle est spécialisée dans la prospective stratégique et l'alerte en matière de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur l'intelligence artificielle, la science quantique et la sécurité. Elle enseigne au niveau Master à SciencesPo-PSIA.

FR
EN FR