Scénario 2: Pas de Syrien à Genève Les pourparlers diplomatiques ont échoué et la conférence internationale à Genève n'a pas lieu ou est un simulacre qui sauve la face (voir «Scénario 1: La paix à Genève?» Et ses sous-scénarios pour ce qui pourrait résulter d'un Conférence internationale). Compte tenu des forces actuelles sur le terrain et de leur équilibre, nous nous trouverions face à un conflit de plus en plus long (probablement sur plusieurs années plutôt que sur plusieurs mois), avec des perspectives croissantes d'implication et de chaos régionaux et mondiaux. La portée et la profondeur des débordements régionaux et mondiaux augmenteraient avec la durée de la guerre civile syrienne et, à leur tour, l’alimenteraient. Le débordement et la contagion prendraient probablement quatre formes (non mutuellement exclusives). Tout d'abord, nous ferions face à […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

A propos de l'auteur: Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (Relations internationales), est le directeur de The Red (Team) Analysis Society. Elle est spécialisée dans la prospective stratégique et l'alerte en matière de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur l'intelligence artificielle, la science quantique et la sécurité. Elle enseigne au niveau Master à SciencesPo-PSIA.

FR
EN FR