Scénario 2 : pas de Syrien à Genève Les pourparlers diplomatiques échouent et la conférence internationale de Genève n'a pas lieu ou n'est qu'une imposture (voir "Scénario 1 : la paix à Genève" et ses sous-scénarios sur ce qui pourrait résulter d'une véritable conférence internationale). Compte tenu des forces actuelles sur le terrain et de leur équilibre, nous serions confrontés à un conflit qui s'étendrait (probablement sur des années plutôt que sur des mois) avec des perspectives croissantes d'implication régionale et mondiale et de chaos. L'ampleur et la profondeur des retombées régionales et mondiales augmenteraient avec la durée de la guerre civile syrienne, et, à leur tour, l'alimenteraient. Le débordement et la contagion prendraient très probablement quatre formes (qui ne s'excluent pas mutuellement). Tout d'abord, nous serions confrontés à toute [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation ainsi que les problématiques d'intelligence artificielle et de technologie quantique du point de vue de la sécurité internationale. Elle enseigne au niveau du master à SciencesPo-PSIA.

FR