The Red (team) Analysis Weekly n°117, 12 septembre 2013

Alors qu'une violente bataille pour gagner les esprits par l'information, la désinformation, la manipulation et la tromperie est à l'œuvre en Syrie, l'ordre international se modifie en fonction des interactions entre les acteurs. L'ordre post-1945 sera-t-il assez résistant ou allons-nous vers un système qui ressemblera davantage à l'Europe du 19e siècle, ou verrons-nous émerger quelque chose de plus complexe incluant des éléments de "géopolitique et de géostratégie du Moyen-Âge" ? L'état désastreux des finances publiques dans de nombreux pays, la pauvreté et les inégalités, qui n'ont pas disparu loin de là, la méfiance généralisée à l'égard des gouvernements existant dans de nombreux pays occidentaux, d'une part, l'évolution de la guerre en Syrie, sur le terrain, d'autre part, sont des éléments qu'il ne faut pas oublier mais, au contraire, intégrer pour prendre toute décision éclairée dans le présent et tenter tout jugement sur l'avenir.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire sur Paper.Li

analyse d'horizon pour la sécurité nationale, signal, renseignement d'anticipation, risque politique

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation ainsi que les problématiques d'intelligence artificielle et de technologie quantique du point de vue de la sécurité internationale. Elle enseigne au niveau du master à SciencesPo-PSIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR