La Revue quadriennale de la défense (RQD) 2014 récemment publiée établit que "Les impacts du changement climatique pourraient augmenter la fréquence, l'échelle et la complexité des missions futures, y compris le soutien de la défense aux autorités civiles, tout en sapant la capacité de nos installations domestiques à soutenir les activités de formation. Nos actions visant à accroître la sécurité de l'énergie et de l'eau, y compris les investissements dans l'efficacité énergétique, les nouvelles technologies et les sources d'énergie renouvelables, augmenteront la résilience de nos installations et contribueront à atténuer ces effets". Cette déclaration importante est suivie d'une évaluation approfondie de la manière dont le changement climatique peut devenir un "multiplicateur de menaces" par la combinaison de multiples facteurs de stress tels que l'insécurité alimentaire, les pénuries d'eau, l'urbanisation rapide et mondiale et les inondations côtières. L'examen indique en outre "Le changement climatique [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris)

Le Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris) dirige le département Environnement et sécurité de la Société d'analyse (équipe) rouge. Il est spécialisé dans les études stratégiques et la sociologie de la défense, avec un accent sur la géostratégie environnementale. Il est l'auteur de "Menace climatique sur l'ordre mondial", "Ecologie et gouvernance mondiale", "Guerre et Nature, l'Amérique prépare la guerre du climat" et de "Hollywood, le Pentagone et Washington".

FR