La nouvelle constitution de la République arabe d'Égypte, approuvée en janvier 2014, énonce dans quatre articles les droits et les devoirs de l'État et des citoyens concernant le canal de Suez, l'environnement et les ressources naturelles et le Nil. Ces articles ont une signification politique et stratégique dans la situation actuelle en matière de sécurité intérieure, dominée par les tensions croissantes entre l'armée et les Frères musulmans et par une situation économique catastrophique, exacerbée par le contexte environnemental et international de l'Égypte et des pays riverains du Nil. Pour comprendre la situation politique et stratégique de l'Égypte, aujourd'hui et au cours des vingt prochaines années, nous devons examiner le contexte de la crise actuelle de sa durabilité nationale (Valantin, Égypte, changement climatique et la longue ressource […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

A propos de l'auteur: Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris)

Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris) dirige le département Environnement et Sécurité de The Red (Team) Analysis Society. Il est spécialisé en études stratégiques et en sociologie de la défense, notamment en géostratégie de l'environnement. Il est l'auteur de "Menace climatique sur l'ordre mondial", "Ecologie et gouvernance mondiale", "Guerre et Nature, Amérique prépare la guerre du climat". "(Guerre et nature: l’Amérique se prépare à la guerre climatique) et de" Hollywood, le Pentagone et Washington ".

FR
EN FR