Éditorial - Oublier la sécurité alimentaire ? Alors que l'impasse tendue entre les États-Unis, l'Union européenne et les États membres européens d'une part, et la Russie d'autre part, ne s'atténue pas et s'étend à l'espace, alors que la plupart se concentrent sur la composante "combustibles fossiles" de la crise mondiale ukrainienne, un élément crucial de cette énergie vitale pour les sociétés humaines, la nourriture, tend à être oublié (pour la nourriture comme énergie, voir par exemple Thomas Homer Dixon, The Upside of Down, 2008). Il est toutefois utile de rappeler à l'attention l'article de Chris Martenson "Rising Resource Costs Escalate Odds of Global Unrest" (via Peak Prosperity on Zerohedge). Il est vrai que si vous vous rendez au suivi de la situation alimentaire mondiale par la FAO, jusqu'à présent tout va bien. De plus, selon [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation ainsi que les problématiques d'intelligence artificielle et de technologie quantique du point de vue de la sécurité internationale. Elle enseigne au niveau du master à SciencesPo-PSIA.

FR