Au cours des dernières années, la Chine a multiplié les relations commerciales et politiques avec les pays de l'Arctique. Réciproquement, ces pays ont approfondi leurs liens avec la Chine. Par exemple, le 24 avril 2014, la reine Margrethe II du Danemark a effectué une visite d'État en Chine et a été reçue par le président Xi Jinping (Global Times, "China, Denmark eye closer relationship", 2014-4-25). Au cours de cette visite, une cérémonie a été organisée pour la signature de plusieurs accords, "portant notamment sur la technologie maritime, les économies d'énergie et l'élimination de la pauvreté". (Global Times, ibid). Ces nouveaux liens politiques et économiques entre Pékin et Copenhague se développent parallèlement aux nouvelles relations entre la Chine et le Groenland (Viviane du Castel et Paulo Brito, Groenland, entre indépendance et récupération géostratégique ?, 2014), qui, aujourd'hui, est en partie autonome [...].

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris)

Le Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris) dirige le département Environnement et sécurité de la Société d'analyse (équipe) rouge. Il est spécialisé dans les études stratégiques et la sociologie de la défense, avec un accent sur la géostratégie environnementale. Il est l'auteur de "Menace climatique sur l'ordre mondial", "Ecologie et gouvernance mondiale", "Guerre et Nature, l'Amérique prépare la guerre du climat" et de "Hollywood, le Pentagone et Washington".

FR