Comme nous l'avons vu précédemment, " l'apocalypse zombie " (Valantin, Invasion Z : guerre des zombies ou guerre des ressources ?, 2014) relatée à travers divers romans, films, séries télévisées et Internet, jeux vidéo, bandes dessinées, est prise assez au sérieux par les grandes organisations de sécurité nationale, comme le Commandement stratégique américain, ou les Centres américains de contrôle des maladies (CDC), qui utilisent la culture zombie comme outils de formation et d'alerte pour de nouveaux types de situations d'urgence et de contingence. Si ces organisations utilisent la culture zombie contemporaine comme un outil de formation ou un support pour défendre une nouvelle position politique, les choses peuvent être plus profondes et importantes qu'il n'y paraît à première vue. Cela vient du fait que les histoires de zombies sont des expériences de pensée très intéressantes sur les ressources à venir ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris)

Le Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris) dirige le département Environnement et sécurité de la Société d'analyse (équipe) rouge. Il est spécialisé dans les études stratégiques et la sociologie de la défense, avec un accent sur la géostratégie environnementale. Il est l'auteur de "Menace climatique sur l'ordre mondial", "Ecologie et gouvernance mondiale", "Guerre et Nature, l'Amérique prépare la guerre du climat" et de "Hollywood, le Pentagone et Washington".

FR