Le 1er décembre 2014, le président de la République turque, Recep Tayyit Erdogan, et le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, se sont mis d'accord sur la mise en place d'un nouveau gazoduc reliant la Fédération de Russie à la Turquie via la mer Noire. Gazoduc de la mer Noire bcm en Turquie au lieu de South Stream ”, Russia Today, 1er décembre 2014). Ce nouveau projet s’appelle «stream turc» et remplace le «South Stream», qui devait relier la Russie à l’Europe en traversant les pays du sud de l’Europe. La décision de la Bulgarie de se retirer du projet, dans le contexte des tensions à propos de l'Ukraine entre les États-Unis et l'Union européenne, d'une part, la Russie, d'autre part, a conduit […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

A propos de l'auteur: Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris)

Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris) dirige le département Environnement et Sécurité de The Red (Team) Analysis Society. Il est spécialisé en études stratégiques et en sociologie de la défense, notamment en géostratégie de l'environnement. Il est l'auteur de "Menace climatique sur l'ordre mondial", "Ecologie et gouvernance mondiale", "Guerre et Nature, Amérique prépare la guerre du climat". "(Guerre et nature: l’Amérique se prépare à la guerre climatique) et de" Hollywood, le Pentagone et Washington ".

FR
EN FR