Chaque semaine, notre scan recueille des signaux faibles - et moins faibles... Lire le scan du 5 mars → Monde - Cette semaine, l'article vedette est celui de Seumas Milne "La diabolisation de la Russie risque d'ouvrir la voie à la guerre" pour The Guardian. Milne, en soulignant comment "les politiciens et les médias utilisent Vladimir Poutine et l'Ukraine pour justifier l'expansionnisme militaire" et en insistant sur le fait qu'il s'agit d'une "folie dangereuse" - que nous avons emprunté comme titre, résume parfaitement l'escalade tragique vers la guerre que nous vivons actuellement. Le sentiment anti-russe a atteint un tel paroxysme, soutenu par les analystes, qui n'utilisent jamais de preuves, ni plus de notes de bas de page pour étayer leurs affirmations ou leur jugement, et mélangent les bonnes analyses avec celles qui sont commodes, où les faits dérangeants sont oubliés, que toute tentative de revenir à des recherches plus approfondies [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation ainsi que les problématiques d'intelligence artificielle et de technologie quantique du point de vue de la sécurité internationale. Elle enseigne au niveau du master à SciencesPo-PSIA.

FR