La guerre qui sévit actuellement en Syrie et en Irak est profondément singulière, car elle se combine à l’effondrement social et environnemental et aux graves effets du changement climatique, connus de ces sociétés. En Irak, la guerre actuelle est menée entre les forces kurdes et l'armée irakienne, toutes deux soutenues d'une manière ou d'une autre par les forces iraniennes et les frappes aériennes lancées par la coalition dirigée par les États-Unis (Rowan Scarborough, " La force Qods iranienne aide les chiites irakiens avec la bénédiction de l'administration Obama », The Washington Times, 20 septembre 2014) et l'agresseur, l'État islamique, de l'autre (Valantin,« Environnement, changement climatique, guerre et l'État », L'équipe rouge Analysis Society, 16 mars 2015). C'est en soi politiquement tout à fait […]

The remaining part of this article is for our membres. Make sure you get real analysis and not opinion, or, worse, fake news. Become one of our membres and access this article. Log in si vous êtes membre.

A propos de l'auteur: Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris)

Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris) dirige le département Environnement et Sécurité de The Red (Team) Analysis Society. Il est spécialisé en études stratégiques et en sociologie de la défense, notamment en géostratégie de l'environnement. Il est l'auteur de "Menace climatique sur l'ordre mondial", "Ecologie et gouvernance mondiale", "Guerre et Nature, Amérique prépare la guerre du climat". "(Guerre et nature: l’Amérique se prépare à la guerre climatique) et de" Hollywood, le Pentagone et Washington ".

FR
EN FR