Scenario building, also known as scenario analysis, is a crucial methodology to anticipate and prepare for the future. This is a method used from risk management to strategic foresight through all anticipatory methodology. The higher the uncertainty, the more important it is to be able to mitigate risks to develop winning responses. However, it is crucial to use good scenarios. Likewise, it is key to build valid scenarios.

construction de scénarios, scénario, prospective stratégique, cours en ligne, gestion des risques, avenir
Consultez notre nouveau cours en ligne sur la construction de scénarios pour le risque géopolitique et l'anticipation des crises

De bons scénarios doivent à la fois être valables sur le plan méthodologique et incorporer la connaissance et la compréhension du problème en cause.

Dans cet article, je vais vous donner une liste de questions simples qui vous permettra de vérifier facilement que les scénarios que vous allez utiliser sont corrects sur le plan méthodologique. Si ce n'est pas le cas, s'il y a des problèmes méthodologiques, alors cela signifie que les scénarios sont erronés. Donc, vous ne pouvez pas les utiliser pour construire des réponses robustes, même si le contenu des scénarios montre une connaissance de pointe du problème. Par exemple, vous pouvez avoir de mauvais scénarios qui reflètent néanmoins une grande compréhension de la Chine, des États-Unis, des technologies quantiques ou de l'État Islamique. Même si la connaissance du sujet est excellente, les scénarios peuvent être inutiles s’ils sont incorrects sur le plan méthodologique.

Vous trouverez ci-dessous un premier test en ligne (en anglais) pour évaluer la validité méthodologique de vos scénarios (si vous désirez une version du test en français, dites le nous dans les commentaires ou par la fiche contact). Nous suggérerons des solutions possibles en fonction du résultat du test. Deuxièmement, vous trouverez une explication pour chaque question de la check-list. Nous soulignerons l’importance de chaque question pour les utilisateurs. Ensuite, nous expliquerons pourquoi une réponse positive à chaque question est le plus souvent une garantie de validité méthodologique. Alternativement, une réponse négative à une question est un signal d’avertissement pour les utilisateurs.

Cette check-list a été créée pour être utile aux utilisateurs comme aux praticiens.

Si vous êtes un utilisateur de scenarios

En tant qu’utilisateur, si vous n’avez pas construit les scénarios que vous allez utiliser, et surtout si vous ne maîtrisez pas les subtilités de la construction de scénarios, la check-list vous aidera à évaluer facilement la validité méthodologique des scénarios.

Si vous êtes un constructeur de scénarios

En tant que praticiens ou étudiants, cette check-list vous aidera à vérifier votre travail le plus tôt possible. En conséquence, vous vous assurerez que les scénarios que vous êtes en train de construire sont appropriés et excellents.

Que faire si vous n'utilisez pas de scénarios?

Votre stratégie, vos politiques, en un mot l’ensemble de vos réponses, dépendent de scénarios. Cela est vrai même si vous pensez ne pas utiliser de scénarios. Lorsque vous décidez de quelque chose, c’est parce que vous utilisez déjà, mentalement, un modèle de la façon dont le futur se déroulera (par exemple, Epstein,Why Model?', 2008). Ce modèle est en quelque sorte un ensemble de scénarios. Il est cependant implicite et créé sans aucune méthodologie. Comme il est implicite, il peut être la proie de nombreux biais (voir cours en ligne sur la modélisation, module 2).

Puisque que vous utilisez donc, de façon implicite une série de scénarios pour les décisions que vous prenez, vous pouvez également utiliser le test pour vérifier votre vision du futur.

Testez vos scénarios

Nota: Nous prenons seulement votre adresse email pour que vous puissiez recevoir les résultats du test par email. Nous ne les utilisons pas pour autre chose. Si vous souhaitez vous abonner pour savoir quand nous publions un nouvel article, utilisez ce formulaire. Si vous souhaitez devenir membre, accédez à l'espace réservé ici. Nous utiliserons des statistiques anonymisées sur les résultats pour améliorer la compréhension des scénarios et de leur utilisation.

Une fois le test terminé, cliquez "Submit" et lisez les réponses à chaque question. Nous vous suggérons quoi faire avec votre ensemble de scénarios s'il n'est pas valide, en fonction du type de problème rencontré. Vous obtiendrez également votre score global.

Check-list pour des scénarios valides

1- Les scénarios couvrent-ils toute la gamme des futurs possibles?

Les scénarios doivent couvrir l’ensemble des futurs possibles. Rutz, McEldowney et Taylor l’ont très bien illustré dans le dessin à droite (1986, cité dans Taylor, 1993: chapitre 1 & fn 7).

Futurs plausibles ou possibles?

Rutz, McEldowney et Taylor dans Taylor, 1993: chapitre 1 & fn 7

Taylor se concentre sur les futurs plausibles. Nous préférons examiner la possibilité plutôt que la plausibilité.

En effet, l’idée de plausibilité incorpore de nombreux biais (voir cours en ligne sur la modélisation, module 2). En d’autres termes, si vous vous concentrez sur ce qui vous semble plausible, vous risquez de tomber dans le piège, par exemple, du politiquement correct, de la pensée unique ("groupthink"), ou des jugements normatifs, entre autres.

En conséquence, vos scénarios pourraient, en fait, refléter vos souhaits pour l’avenir, et non pas considérer tous les futurs. Cela augmenterait alors les risques de surprise, lorsque notre objectif est de réduire ces risques.

Pourquoi cela vous importe-t-il?

Il est vraiment crucial pour vous que vos scénarios couvrent toute la gamme des futurs possibles, car vous ne souhaitez pas préparer de réponses qui oublieraient complètement un scénario ou plus.

Si nous prenons l'exemple du Brexit avant le vote, imaginez que vos experts aient considéré que le Brexit soit impossible. En conséquence, ils vous ont donné un ensemble de scénarios qui n'incluaient pas la possibilité d'un Brexit (par exemple, il était considéré comme implausible). Ils auraient pu construire des scénarios centrés sur de nouvelles règles entre la Grande-Bretagne et l'UE (éventuellement plus d'un scénario), un autre scénario décrivant des règles inchangées entre la Grande-Bretagne et l'UE, et enfin un dernier scénario décrivant une nouvelle histoire d'amour entre la Grande-Bretagne et l'UE. En conséquence, vous auriez commencé à créer toute une gamme de réponses, à effectuer les investissements correspondants, à élaborer des politiques, etc.

Puis, le vote a eu lieu et les gens ont choisi le Brexit. Et vous vous êtes retrouvé complètement non préparé à ce nouveau futur.

Cette anecdote - bien entendu totalement imaginaire (!) - est exactement l'inverse de ce que nous voulons obtenir avec des scénarios. Nous voulons avoir des scénarios qui nous montrent toute la gamme des futurs possibles afin que nous puissions être prêts pour tout avenir.

Pourquoi est-ce une garantie méthodologique?

Comme vous le savez, les scénarios sont construits à partir de la combinaison des valeurs ou des attributs des variables sélectionnées pour représenter votre question initiale. Le pourquoi et comment ces variables sont sélectionnées sort du cadre de cet article. Nous expliquerons cela en détail dans notre cours (à venir) sur la construction de scénarios.

Mathématiquement, les attributs ou les valeurs d'une variable doivent être exhaustifs, c’est-à-dire couvrir toutes les valeurs possibles que la variable peut prendre dans la réalité, comme dans l’exemple quantitatif des prix du pétrole présenté ci-contre. Nous avons couvert cela en détail dans le cours en ligne sur la modélisation, module 4. Là, nous avons expliqué comment identifier les facteurs et moteurs opérant pour une question et comment s’assurer qu’il s’agit bien de variables.

Ainsi, si vous construisez des scénarios à partir d’une combinaison de valeurs (de variables) exhaustives, et si vous avez sélectionné correctement vos variables de manière représentative, alors l’ensemble de scénarios que vous obtenez couvre toute la gamme des futurs possibles.

Si les experts qui ont construit les scénarios utilisent une méthodologie appropriée, automatiquement, les scénarios qu’ils obtiennent couvrent l’ensemble des futurs possibles.

Si les scénarios ne couvrent pas tout l'éventail des futurs possibles, vous pouvez alors demander à ces experts pourquoi ce n'est pas le cas. Ils peuvent avoir une très bonne réponse, mais il vaut mieux vérifier avec eux. S'ils n'ont pas de bonne réponse, alors méfiez-vous.

Au mieux, cet ensemble de scénarios vous aidera à penser en-dehors des sentiers battus et à avoir de nouvelles idées. Cependant, vous devez être très prudent avant d'utiliser l'ensemble de scénarios pour développer une stratégie et des politiques.

Le potentiel de surprise n'est pas aussi atténué qu'il aurait pu l'être.

2- Les scénarios sont-ils mutuellement exclusifs?

Des scénarios mutuellement exclusifs sont des scénarios qui ne peuvent pas se dérouler en même temps. Vous pouvez avoir l'un ou l'autre, mais pas les deux simultanément.

Pourquoi cela vous importe-t-il?

Cette condition est nécessaire pour couvrir tout l'éventail des futurs possibles. Cela est impératif pour que vous soyez prêts à affronter l'incertitude.

Imaginez que vous soyez une ONG d’urgence préparant budget et matériel pour l'Afghanistan, pour l’année à venir, par exemple. Si les experts, au sein de l'ensemble des scénarios qu'ils vous proposent, vous présentent un scénario pour la guerre, un scénario pour une épidémie et un scénario pour un tremblement de terre, mais pas de scénario pour les cas d'épidémie et tremblement de terre, guerre et épidémie, tremblement de terre et guerre, et guerre, épidémie et tremblement de terre, alors vous pouvez rencontrer de graves problèmes. Vous ne serez pas préparé aux urgences complexes. Vous n'aurez ni le matériel ni le financement pour de tels cas.

Au contraire, ce que nous voulons réaliser avec des scénarios, c'est d'être prêts à faire face à toutes les situations, y compris les situations d’urgence complexes. Nous voulons pouvoir élaborer des politiques robustes pour tous les futurs possibles.

Pourquoi est-ce une garantie méthodologique?

Comme précédemment, ces caractéristiques des scénarios découlent de celles des attributs des variables. Les attributs d'une variable doivent être mutuellement exclusifs. En conséquence, vos scénarios le seront également.

Si les experts utilisent une méthodologie appropriée, automatiquement, leurs scénarios s’excluent mutuellement.

Si leurs scénarios ne s'excluent pas mutuellement, cela signifie que leur méthodologie présente un grave défaut. En fait, je ne peux vraiment pas imaginer un moyen de sauver de tels scénarios.

Au mieux, cet ensemble de scénarios vous aidera à penser en-dehors des sentiers battus et à avoir de nouvelles idées.
Il serait toutefois dangereux d’utiliser exclusivement cet ensemble de scénarios pour orienter votre stratégie et vos politiques.
Le potentiel de surprise n'est vraiment pas aussi atténué qu'il aurait pu l'être.

3- Les scénarios sont-ils dynamiques?

Les scénarios, pour être plus facilement exploitables, c'est-à-dire pour vous permettre de développer un ensemble approprié de réponses et d'actions pour gérer les changements à venir, doivent respecter les caractéristiques précédentes - exhaustivité et exclusivité mutuelle - et, idéalement, devraient également être dynamique.

Pourquoi cela vous importe-t-il?

Les scénarios sont également là pour vous aider à identifier les points clés cruciaux pour lesquels des décisions sont nécessaires. Dans ces cas, les scénarios peuvent évoluer en sous-scénarios.

"Un scénario est une histoire avec des liens de cause à effet plausibles qui relie une condition future au présent, tout en illustrant les décisions, événements et conséquences clés du récit."

Glenn, Jerome C. et The Futures Group International, «Scénarios»

En conséquence, un scénario se déroule comme une histoire du monde, souvent présentée comme un récit (voir Scénarios: Améliorer l'impact de la prospective grâce aux biais). Or, les histoires et les récits sont essentiellement dynamiques. Donc vos scenarios devraient également être dynamiques.

Pourquoi est-ce un plus méthodologique?

Ici, nous sommes moins dans le domaine de la nécessité et de la garantie méthodologiques. Les scénarios dynamiques améliorent les caractéristiques de mise en action des scénarios.

Si votre expert en scénarios a été en mesure de mettre en évidence des dynamiques causales, c’est alors une garantie de ses compétences en matière de création de scénarios et de sa compréhension de la question à l’étude. Cela signifie que ceux qui ont construit les scénarios ont véritablement réfléchi, ont testé leur compréhension et se sont efforcés d'explorer autant de domaines que possible.

Si votre ensemble de scénarios ne montre pas explicitement les dynamiques à l'oeuvre, alors cet ensemble de scénarios peut ne pas être aussi exploitable que prévu. Il peut néanmoins, en fonction des autres réponses aux questions de la check-list, être utilisé pour orienter la stratégie et les politiques.

4- Les scénarios sont-ils sur le même horizon temporel?

Ce que vous devriez obtenir, ce sont des scénarios qui décrivent chacun le même calendrier temporel. Les auteurs des scénarios peuvent choisir de développer plus ou moins telle ou telle partie, mais néanmoins, tous les cadres temporels doivent être couverts pour chaque scénario de votre ensemble de scénarios.

Parfois, vous aurez des scénarios qui ne sont pas sur le même plan temporel. Ça n'est pas correct.

Pourquoi cela vous importe-t-il?

Si le scénario A, par exemple, décrit une situation allant de maintenant à la fin de la deuxième année et que le scénario B décrit ce qui se passe entre les années 2 et 4 et que vous ne voyez que ces deux scénarios, vous n'avez aucun moyen de savoir si on vous propose deux scénarios ou juste un.

Le scénario B n'est peut-être que la continuation, dans le temps, du scénario A.

Ce que vous devriez obtenir, dans cet exemple, est le scénario A et un scénario A1 (et probablement un scénario A2), les deux derniers (A1 et A2) décrivant ce qui se passe, dans le cas du scénario A, de la deuxième à la quatrième année. Vous devriez également recevoir un scénario B0, qui donne ce qui se passe d’ici à la deuxième année et conduit au scénario B. Il s’agirait alors d’un ensemble approprié de scénarios dans le temps.

Pourquoi est-ce une garantie méthodologique?

Cela montre que vos experts maîtrisent vraiment la méthodologie et le sujet. Ils sont capables d'articuler des processus et des liens de causalité.

C’est d’ailleurs pourquoi il est si important de disposer d’un modèle approprié à votre problème pour élaborer des scénarios (voir cours en ligne sur la modélisation).

Si les scénarios ne couvrent pas tous dans le même cadre temporel, vous devez être très prudent avant d'utiliser cet ensemble de scénarios pour développer une stratégie et des politiques.
Cet ensemble de scénarios peut être complètement inutile ou vous aider à penser différemment et à avoir de nouvelles idées.
Le potentiel de surprise n'est pas aussi atténué qu'il aurait pu l'être.

5- Une estimation de la probabilité est-elle fournie pour chaque scénario?

Cela signifie qu'une évaluation de probabilité accompagne chacun des scénarios de l'ensemble. Par conséquent, vous savez quel scénario est plus ou moins probable.

Nous sommes bien entendu dans le domaine des estimations. De plus, ces évaluations varieront avec le temps, avec vos décisions et vos actions. Cependant, il est important que chaque scénario soit accompagné de cette estimation de sa probabilité.

Pourquoi cela vous importe-t-il?

Savoir si le scénario A a 80% de chance de se réaliser, le scénario B 19% et le scénario C 1% est une information cruciale pour vous.

Cela ne signifie pas que vous devriez ignorer le scénario C, en particulier s'il s'agit d'un scénario à impact élevé. Dans ce cas, vous devez vous assurer que vous vous êtes couvert pour ce scénario également ou que vous avez développé des stratégies suffisamment robustes pour tous les scénarios.

L’un des arguments qui sous-tend la création de scénarios est que ces derniers devraient aider les acteurs à envisager l’avenir au-delà de tendances qui soient celles du "business as usual". Ainsi, la présentation de tous les scénarios (y compris, le cas échéant, un scénario habituel) avec les probabilités énoncées aidera les acteurs à envisager vraiment toutes les possibilités. Grâce aux probabilités, les constructeurs de scénarios ne doivent pas nécessairement cacher le scénario "business as usual", craignant que des biais ne conduisent les utilisateurs à écarter les autres scénarios, même s'ils sont plus probables parce qu'ils sont moins comfortables. Ainsi, sur le plan éthique, cela est bien meilleur pour tout le monde: les créateurs de scénarios ne prennent pas de décisions pour les utilisateurs de scénarios.

En tant qu'utilisateur, vous devez toujours être conscient de ce qui est probable ou peu probable. Sachant cela, vous pourrez concevoir les réponses appropriées, en fonction de vos objectifs. Cela peut impliquer que vous ayez besoin de déployer une énorme quantité d'énergie et de moyens pour réaliser un scénario improbable, par exemple. En fin de compte, c’est à vous de décider, et savoir à quoi s’attendre est crucial pour le succès.

Enfin, si vous demandiez ou si on vous proposait un ensemble d'indicateurs pour chacun de vos scénarios et sous-scénarios, vous pourriez également utiliser les scénarios pour la veille, l'alerte, la gestion de crise et la gestion de vos actions. En conséquence, vos scénarios seraient encore plus utiles et dureraient plus longtemps.

Si vos scénarios ne sont accompagnés d'aucune probabilité, vous devez vous assurer que les stratégies et politiques que vous allez développer en les utilisant sont robustes pour tous les scénarios. Ces sera la condition pour pouvoir utiliser cet ensemble de scénarios.
L'ensemble de scénarios est moins exploitable que ce qui aurait pu être fait.

6- Ai-je fourni les bons moyens pour la construction de cet ensemble de scénarios?

Ici, la question vous concerne vous, le commanditaire et futur utilisateur des scénarios, et non l'ensemble des scénarios que vous avez reçus.

La construction de scénarios est une méthodologie exigeante. Elle demande impérativement une «compréhension et une connaissance approfondies» du problème à résoudre (Mietzner et Reger, 2005: 236). Elle a également absolument besoin de la maîtrise de la méthodologie et de son application. Par conséquent, la construction de scénarios est aussi considérée comme étant "prenant du temps" (Ibid.). En fait, obtenir non seulement des scénarios valides, mais également des scénarios valables est un investissement, car les scénarios peuvent et devraient être utilisés au fil du temps. Les scénarios sont plus qu'un bien de consommation.

Ainsi, si vous avez demandé à un expert ou à une équipe d’experts, qu’ils soient externes ou internes, d’élaborer des scénarios sans leur donner les moyens de le faire en termes de ressources (temps et argent), il est fort probable que vous obtiendrez de mauvais scénarios.

Les conditions que vous définissez déterminent le résultat que vous obtiendrez.

Résultat global et score

Si vous avez répondu par l’affirmative à chacune des questions, alors l'ensemble de scénarios que vous testez est très probablement méthodiquement valable et applicable.

En supposant que la connaissance et la compréhension du sujet incorporées dans les scénarios soient également bonnes, vous pouvez utiliser cet ensemble de scénarios pour élaborer des stratégies et des politiques.

Il ne faut toutefois pas oublier que la prospective, ce que nous faisons avec des scénarios, n’est pas de la prédiction. Il y a toujours une possibilité pour qu'un "black swan event" se produise, par exemple (voir The Black Swans de Taleb: la fin de la prospective? et Règles utiles pour la prospective stratégique et la gestion des risques tirées de The Black Swans de Taleb).

Avec cet ensemble de scénarios, vous pouvez néanmoins être sûr que, méthodologiquement, vous réduirez au mieux le risque de surprise.

Au contraire, plus le score obtenu sera bas, plus vous devriez être prudent avec votre ensemble de scénarios. Les questions 1, 2, 4 (60 points au total) sont méthodologiquement les plus importantes. Des réponses négatives pour ces questions devraient vous rendre très prudent. Les questions 3 et 5 (30 points) sont nécessaires pour que les scénarios soient réellement exploitables.

Quelques références

Epstein, Joshua M. (2008). 'Why Model?', Journal des sociétés artificielles et simulation sociale 11(4)12.

Glenn, Jerome C. et The Futures Group International, «Scénarios» Le projet Millennium: Méthodologie de la recherche sur l'avenir, version 3.0Ed. Jerome C. Glenn et Theodore J. 2009, Ch 19.

Ritchey, Tom & #8220;Analyse morphologique générale en tant que
Méthode de modélisation scientifique de base
“, Prévisions technologiques et changements sociaux: numéro spécial sur l'analyse morphologique générale, 2018.

Taylor, Charles, Scénarios mondiaux alternatifs pour un nouvel ordre des nationsUS Army War College, 1993.

A propos de l'auteur: Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (Relations internationales), est le directeur de The Red (Team) Analysis Society. Elle est spécialisée dans la prospective stratégique et l'alerte en matière de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur l'intelligence artificielle, la science quantique et la sécurité. Elle enseigne au niveau Master à SciencesPo-PSIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont utilisées.

FR
EN FR