Dernière mise à jour le

This is the 14 May 2020 issue of our weekly scan for political and geopolitical risks (open access): Very deep transformations are at work. However, there is also a very strong offensive to try keeping the pre-COVID-19 world afloat. Many actors only pay lip service to the idea of a fundamentally different world. Yet, probably, unfortunately for them, this time the cascading changes are fostered by something much stronger than their denial and wishful thinking: a virus and a pandemic and the havoc they create… to say nothing of related escalating international tensions and climate change.

Avec la technique de l'horizon scanning, nous recueillons chaque semaine des signaux faibles - et moins faibles. Ceux-ci indiquent des problèmes nouveaux, émergents, en escalade ou en voie de stabilisation. En conséquence, ils indiquent comment les tendances ou dynamiques évoluent.

The 14 May 2020 scan→

Horizon scanning, signaux faibles et biais

Nous caractérisons les signaux comme faibles quand il est encore difficile de les distinguer parmi une vaste gamme d'événements. Cependant, nos biais altèrent souvent notre capacité à mesurer la force du signal. En conséquence, la perception de la force variera en fonction de la conscience de l'acteur. Dans le pire des cas, les biais peuvent être si importants qu'ils bloquent complètement l'identification même du signal.

Dans le domaine de la prospective et de l'alerte stratégiques, de la veille stratégique, de la gestion des risques et des études sur le futur, il appartient aux bons analystes de scanner l'horizon. En conséquence, ils peuvent percevoir les signaux. Les analystes évaluent ensuite la force de ces signaux en fonction de risques et de dynamiques spécifiques. Enfin, ils transmettent leurs résultats aux utilisateurs. Ces utilisateurs peuvent être d’autres analystes ou des décideurs.

Vous pouvez lire une explication plus détaillée dans l'un de nos articles fondamentaux: Horizon scanning, veille et surveillance pour l'alerte précoce: définition et pratique.

Les sections du scan

Chaque section de l'analyse se concentre sur les signaux liés à un thème spécifique:

  • monde (politique internationale et géopolitique);
  • économie;
  • la science, notamment l'IA, le QIS, la technologie et les armes;
  • analyse, stratégie et avenir;
  • la pandémie de Covid-19;
  • énergie et environnement.

Cependant, dans un monde complexe, les catégories ne sont qu'un moyen commode de présenter des informations alors que faits et événements interagissent.

Les informations collectées (crowdsourced) ne signifient pas endossement.

L'image sélectionnée: Voie lactée au-dessus de SPECULOOS / La recherche de planètes habitables - EClipsing ULtra-cOOl Stars (SPECULOOS) cherche des planètes semblables à la Terre autour de minuscules étoiles sombres devant un panorama de la Voie lactée. Crédit: ESO / P. Horálek.

A propos de l'auteur: Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (Relations internationales), est le directeur de The Red (Team) Analysis Society. Elle est spécialisée dans la prospective stratégique et l'alerte en matière de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur l'intelligence artificielle, la science quantique et la sécurité. Elle enseigne au niveau Master à SciencesPo-PSIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont utilisées.

FR
EN FR