Certains des articles de cette catégorie sont en libre accès, vous pouvez les lire librement. Certains articles sont premium : si vous êtes membre, veuillez se connecter. Devenir un membre.

En guerre contre l'État islamique - De la Syrie à la région

Entre le 29 septembre et le 21 octobre 2015, la coalition dirigée par les États-Unis a mené 95 frappes aériennes sur le territoire syrien contre l'État islamique (U.S. Central Command, Operation Inherent Resolve, briefing du 22 octobre 2015). Le 27 octobre, le secrétaire américain à la défense Ashton Carter a annoncé que les États-Unis allaient intensifier leur campagne contre l'État islamique avec les "trois R" - Raqqa, Ramadi, et Raids", ce qui implique notamment une intensification de l'action américaine. et de la coalition ainsi qu'une "action directe sur le terrain" - les "Raids" ("Déclaration d'ouverture du secrétaire à la défense Ash Carter sur la commission sénatoriale des services armés contre l'ISIL", 27 octobre 2015), anticipant l'annonce du déploiement d'une très petite force spéciale sur le terrain dans le nord de la Syrie (Reuters, 31 octobre 2015). En tant que [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Tempobs - Arabie Saoudite et Iran, vers la guerre ou la coopération ?

Compte tenu du début des frappes aériennes russes en Syrie et, notamment, du risque accru de voir ces frappes être perçues comme aggravant une situation déjà difficile en termes de tensions sectaires, chiites contre sunnites (Hélène Lavoix, "La Russie en guerre contre l'État islamique en Syrie - Perceptions des frappes", RTAS, 12 octobre 2015), il est devenu crucial de comprendre et de prévoir les relations entre l'Iran et l'Arabie saoudite. En effet, il se pourrait très bien que, fondamentalement, sans apaiser complètement cette tension sectaire, il soit impossible de mettre fin à la guerre qui s'étend au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et au-delà. C'est dans ce cadre que s'inscrit désormais notre nouveau projet visant à renforcer la prospective stratégique et le traitement des questions de temps par l'alerte, le risque ou, plus largement, l'analyse anticipative. Comme nous l'avons expliqué précédemment, nous [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

La Russie en guerre contre l'État islamique en Syrie - Perceptions des grèves

Le 30 septembre 2015, la Fédération de Russie est entrée ouvertement dans la guerre syrienne en lançant une campagne aérienne. Elle soutient le gouvernement de Bachar al-Assad, du point de vue russe le dirigeant légitime de la Syrie, tout en s'attaquant aux menaces des djihadistes extrémistes et notamment à l'État islamique (voir ci-dessous pour les références). L'entrée en scène de ce nouvel acteur puissant change la donne, non seulement en Syrie, mais, plus largement, au niveau régional et mondial, comme le notent la plupart des observateurs. Bien qu'il soit très tôt pour évaluer pleinement les conséquences de l'implication de la Russie, nous allons identifier et esquisser des hypothèses concernant l'impact qu'elle pourrait avoir, notamment en ce qui concerne l'État islamique. Pour pouvoir évaluer cet impact, il nous faudrait d'abord avoir une vision claire de ce que [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Comprendre le système de l'État islamique - argent, richesse et impôts

As we evaluate the Islamic State’s ability to create a real and sustainable polity, we examined previously the overall structure of the Khilafah with its wilayat system (“Structure and Wilayat“), the top ruling authorities and related legitimacy (“The Calif and Legitimacy“), and the monopoly of the legitimate means of violence, i.e. military, security and police (“Means of Violence“). Continuing using Weber’s classical principles of what a state is (1919), we shall now turn to the capacity of the Khilafah to extract resources. Indeed, as the recurrent problem of public budget deficits and currently of the Greek crisis, permanently reminds us, no state may survive long without an ability to get resources or income that are necessary to carry out its mission, notably in terms of security. In other […]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Comprendre le système de l'État islamique - Les moyens de la violence

En cherchant à évaluer la capacité de l'État islamique à créer une politique réelle et durable, tout en la comprenant mieux, nous nous sommes d'abord concentrés sur la structure globale de l'État islamique et de sa Khilafah, qui peut être utilement considérée comme un système de wilayat. Ensuite, nous avons commencé à analyser les hauts dirigeants constitués par le Calif (Khalif, Khalifa), le Conseil de la Shura et le Conseil de la Sharia, ce que ces institutions signifient et impliquent en termes de légitimité. Ici, après avoir rapidement expliqué notre méthodologie, en utilisant la distinction classique de Max Weber (1919), nous nous concentrerons sur le monopole des moyens de violence légitimes, c'est-à-dire l'armée, la sécurité et la police. Dans le prochain article, nous traiterons de l'extraction des ressources ainsi que de toutes les autres agences administratives. Bien sûr, la légitimité [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Les psy de recrutement de l'État islamique - Des Balkans à la France

Depuis que nous avons publié nos sous-séries sur les produits psyops de l'État islamique et les combattants étrangers (The Foreign Fighters' Threat ; Attracting Foreign Fighters (1), 23 mars 2015, et Foreign Fighters' Complexes (2) 30 mars 2015), de nouveaux produits psyops liés à ce thème ont été publiés. Vous trouverez ci-dessous une mise à jour concernant les nouveaux produits, avec des implications en termes d'expansion géographique et d'approfondissement du message pour le public ciblé sélectionné. La liste des vidéos est donnée en bas de l'article. Il est d'autant plus important de considérer ces nouveaux produits et leurs impacts qu'une sorte de complaisance semble se développer en Amérique du Nord - et potentiellement en Europe ? - concernant l'État islamique : on pourrait, d'une manière ou d'une autre, accommoder un État islamique potentiellement gagnant (par exemple, Ronald Tiersky, "ISIS pourrait [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

La Chine, Israël et la nouvelle route de la soie

En avril 2014, le président israélien et figure historique Shimon Peres a effectué une visite d'État de trois jours en Chine, afin de renforcer les relations croissantes entre les deux pays (Shannon Tiezzi, "As China Turns Toward Middle East, China and Israel Seek Closer Ties", The Diplomat, 9 avril 2014). Il est intéressant de noter que les discussions ont principalement porté sur l'agriculture, les ressources naturelles, la protection de l'environnement, l'éducation et les soins de santé. Depuis lors, d'autres discussions ont eu lieu sur la coopération en matière de défense (Mercy A. Kuo et Angelica O. Tang, "The U.S.-China-Israel Defense Dynamic : Strategic Common Ground", The Diplomat, 11 mai 2015). Pékin a même proposé sa médiation dans le conflit israélo-palestinien (Shannon Tiezzi, "China appoints new special envoy to the Middle East", The Diplomat, septembre [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Scénarios pour l'avenir de la Libye dans les trois à cinq prochaines années

Now that we have identified and understood the actors in Libya’s civil war (see State of Play), we may outline the various scenarios regarding Libya’s future within the next three to five years. A civil war with two rival governments, armed coalitions, jihadists, and various tribes creates a complex climate, and we have constructed initially […]

Comprendre le système de l'État islamique - Le califat et la légitimité

Dans cette section de notre série sur l'État islamique, nous cherchons à évaluer la capacité de l'État islamique à créer une politique réelle et durable. La capture de Ramadi (Irak, Anbar, par exemple Mitchell Prothero, McClatchy DC, 17 mai 2015) le 17 mai et de Palmyre (Tadmur, Syrie, Homs) trois jours plus tard, le 20 mai 2015 (par exemple le blog Oryx, 21 mai 2015) par l'État islamique - montrant entre autres la capacité à gagner contre deux armées gouvernementales différentes, l'une soutenue par la coalition de plus de 60 États dirigée par les États-Unis (U.S. Gov) plus la milice chiite et probablement l'Iran, l'autre par la Russie, l'Iran et le Hezbollah, deux villes stratégiques sur deux fronts séparés par 620 km - la reconnaissance soudaine par les responsables américains, que non, la guerre contre l'État islamique [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Comprendre le système de l'État islamique - Structure et Wilayat

Des informations contradictoires concernant l'État islamique et l'évolution de la guerre émergent chaque jour des médias, tandis que les analystes, les commentateurs et les déclarations officielles n'en sont pas moins influents. Par exemple, le 13 avril 2015, "le colonel Steve Warren, un porte-parole du Pentagone" a souligné que l'État islamique avait "cédé de 5 000 à 6 000 miles carrés de territoire", brossant un "portrait plus rose" comme [...].

FR