La Turquie : Une puissance énergétique et environnementale

Le 1er décembre 2014, le président de la République de Turquie Recep Tayyit Erdogan et le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine se sont mis d'accord sur la mise en œuvre d'un nouveau gazoduc, reliant la Fédération de Russie à la Turquie à travers la mer Noire ("Gazprom to build new 63 bcm Black Sea pipeline to Turkey instead of South Stream", Russia Today, 1er décembre 2014). Ce nouveau projet est appelé "Turkish stream" et remplace le défunt "South Stream", qui devait relier la Russie à l'Europe, en traversant des pays d'Europe du Sud. La décision de la Bulgarie de se retirer du projet, dans le contexte des tensions concernant l'Ukraine entre les États-Unis et l'UE, d'une part, la Russie, d'autre part, a conduit ....

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

FR