Géopolitique énergétique et politique climatique: une relation complexe

Le paysage géopolitique à la fin de l'année 2015 est particulièrement étrange. En effet, il est à la fois dominé par l’énorme rassemblement des chefs d’État et de gouvernement réunis à Paris pour la «COP 21», qui vise à rendre possible un traité international sur le changement climatique, et par la guerre contre l’État islamique, comme le préconise la France. Le président travaille à rendre possible une nouvelle coopération entre la coalition dirigée par les Etats-Unis et la Russie contre l'ennemi commun (Yves Bourdillon, «Hollande, Poutine et Obama se liguent contre Daech», Les Echos, 17/11/2015) après les terribles attaques perpétrées contre Paris le 13 novembre, à la suite de l’abattage de l’avion russe le 31 octobre, de l’attaque au Liban du 12 novembre et de l’attentat à la bombe de Tunis le 24 novembre. […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

FR
EN FR