L'Afghanistan à un nouveau carrefour: malédiction des ressources ou intégration asiatique?

The first sentence of the 2006 US Quadrennial Defence Review is “The United States is a nation engaged in what will be a long war”. Any civilian, military or factious leader in Afghanistan, could have written almost exactly the same after thirty-five years of war. And this war still goes on, but it now faces a strange strategic, ecological and economic transition, that could be dominated by a new “Afghan resource and climate curse”. Failed state-building, climate and war From 1969 to 1972, Afghanistan went through a terrible drought and a harsh winter. A terrible famine followed, which ravaged the populations of central Afghanistan. The titanic scale of incompetence, mismanagement and corruption of the Kabul government aggravated it, and maybe […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

The Red (Team) Analysis Weekly - 13 février 2014 - Tempêtes et inondations, annonciateurs de changements multiformes

Editorial – Storms and floods, harbinger of multifaceted changes: While the US knows a very cold winter, Western Europe is hit by the ninth storm since 17 December 2013, each bringing destruction and floods in its wake. This shows first, in a somehow novel way, that so-called “rich and developed”countries can be relentlessly hit by what is most probably a consequence of climate change. Here we are faced with storms and related floods, but other types of extreme weather events could also occur. Second, these storms start giving us an idea of how this vulnerability will most probably have multifaceted and mammoth impacts. Actually, this issue is far from being completely new. We have already underlined the high likelihood to see […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

Survivre dans le golfe d'Aden: un nouveau paradigme stratégique pour l'avenir de la région

On 15th September 2013, saboteurs blew up the pipeline linking Yemeni oil fields in the North to the Hodeidah export terminal, on the Red Sea coast. It was the third time in two months. In the meantime, the Yemeni political life was also marked by a deluge of US drone strikes against militants of “Al-Qaeda in the Arabian Peninsula” (AQAP).  On 18th October, a militia of armed and well-organised Islamist militants attacked a Yemeni military base in the Southeast, preceded by a car bomb suicide attack, which killed five soldiers. The two following weeks saw endless attacks and manifestations, against the government as well as sectarian violence, leaving dozens dead. In the meantime, on the other side of the Gulf of […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

The Red (Team) Analysis Weekly No120, 3 octobre 2013

Outre d'autres problèmes, l'accord entre les États-Unis et le Japon sur la modernisation de leur coopération en matière de sécurité, impliquant notamment un rôle plus important pour le Japon, devrait avoir des répercussions, notamment compte tenu de la situation tendue avec la Chine et des blessures régionales non cicatrées résultant de la Seconde Guerre mondiale. . La sécurité énergétique est alors très présente, […]

The Red (team) Analysis Weekly No118, 19 septembre 2013

Balayage d'horizon de la sécurité nationale n ° 118: S'il faut absolument prêter attention à la situation au Moyen-Orient, l'Est et l'Extrême-Orient n'en méritent pas moins, alors que le Japon cherche à changer sa constitution, l'Inde continue d'essayer d'affirmer et d'élargir son rôle, et l'Asie centrale est de plus en plus enracinée en tant que nœud géopolitique crucial. Dans le même temps, les nouvelles et les études concernant les effets néfastes du changement climatique vont à l’encontre de certaines tendances en matière de sécurité énergétique et de la thèse selon laquelle les «pays riches» seront moins touchés, alors que les politiques monétaires, notamment l’assouplissement quantitatif, restent controversées.

The Red (team) Analysis Weekly No100, 16 mai 2013

Balayage d'horizon pour la sécurité nationale n ° 100 - Redessiner la carte stratégique et géopolitique mondiale: de la guerre civile syrienne et de son impact sur la région et au-delà, avec ses nombreuses incertitudes, alliances mouvantes et dilemmes, à la tension incessante entre le Diaoyu et la Chine-Japon / Les îles Senkaku, malgré la ruée vers l’Arctique, sans oublier le bourbier européen et sa polarisation aux multiples facettes apparemment lente, c’est en fait la carte politique et stratégique mondiale qui est en train d’être redessinée. Cela ressemble encore au brouillard de la guerre… ou plutôt des guerres, des crises et des batailles présentes et, malheureusement, à venir.

The Red (team) Analysis Weekly No98, 2 mai 2013

Imagination, audace, vision et courage demandés - Comment affrontez-vous un monde en mutation, rempli de plus de menaces et de choix impossibles lorsque vous avez moins de ressources ou lorsque les ressources sont concentrées là où les responsabilités en matière de sécurité nationale ne le sont pas? Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire sur Paper.Li.

The Red (team) Analysis Weekly No94, 4 avril 2013

Frailties and Contagion: Un bogue crée des phénomènes étranges avec le processus d’édition cette semaine, mais il reste encore beaucoup à lire, même si ce n’est pas toujours à la une. Outre la montée des tensions en Asie de l'Est, l'accent est mis sur le Moyen-Orient et le conflit syrien a de plus en plus d'impact sur […]

The Red (team) Analysis Weekly No92, 21 mars 2013

Balayage d'horizon pour la sécurité nationale n ° 92 - Expérience mondiale et brouillard de transition: ces deux labels - le premier emprunté à la célèbre interview de Paul Krugman et le second de Global Trends 2030, elle-même adaptée du brouillard de guerre de Von Clausewitz - semblent décrivent le mieux la période actuelle et l’avenir à court (à moyen terme).

The Red (team) Analysis Weekly No91, 14 mars 2013

Balayage d'horizon pour la sécurité nationale No91: Les acteurs et le système: impuissance? Si nous devions estimer le pouvoir des acteurs par leur capacité à stabiliser le système, ils ne s'en tireraient pas très bien, ce qui est en soi un signe que les tensions vont probablement continuer à monter et à s'intensifier. portée. Une des questions intéressantes serait donc la suivante: combien de temps ce système peut-il résister à la pression jusqu’à ce qu’il casse?

FR
EN FR