Egypte et sécurité climatique

Depuis 2008, année de violentes émeutes dans le domaine de l'alimentation, suivies de la «révolution du printemps arabe» en 2011, l'Égypte est devenue une terre de conflits politiques, religieux et sociaux (Krista Mahr, «Le pain, c'est la vie: nourriture et manifestations en Égypte», Time Magazine, 31 janvier 2011; Georges Corm, Le Proche-Orient éclaté, 2012), certains entre militants armés et factions religieuses, d’une part, police, armée et services secrets, de l’autre. Pendant ce temps, la société civile émerge fortement. Au-delà d'événements spectaculaires, les causes de ces conflits politiques et religieux internes sont enracinées, entre autres facteurs, dans la dynamique internationale et les changements climatiques. En effet, la société et la politique égyptiennes sont profondément affectées par l'enchevêtrement des changements économiques, politiques, environnementaux et climatiques […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

FR
EN FR