Inondation d'huile (1)? Le royaume est de retour

Depuis juillet 2014, les prix du pétrole sont en baisse, tandis que les membres de l'OPEP ont décidé de maintenir leurs niveaux de production actuels (OPEP, fin de la 166ème réunion). Il semble que le royaume saoudien joue un rôle essentiel dans cette opération. De nombreux articles et commentaires portent sur les conséquences économiques et financières de cette situation et tentent de prévoir la réaction des économies nationale et mondiale. Le problème avec ce type de questions est qu’ils oublient que le pétrole n’est pas seulement une marchandise et le support d’activités financières gigantesques (William Engdahl, Un siècle de guerre, La politique pétrolière anglo-américaine et le nouvel ordre mondial, 2004). Avant tout, le pétrole est un outil extrêmement puissant du pouvoir politique (Michael Levi, «Why […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

L'Arctique russe, énergie et grand changement de pouvoir

A major world power shift is happening in the Arctic. It is due to new massive oil and gas discoveries, combined with the effects of climate change. In effect, on 28 September 2014, Igor Sechin, CEO of Rosneft, the Russian mammoth oil company, announced the discovery of a giant oil field in the Kara Sea, north of Siberia (Zero Hedge, “Russia discovers massive Arctic oil field which maybe larger than the Gulf of Mexico“, 28 September, 2014). According to the first commentaries, this sub-sea structure called Universitetskaya, potentially, could contain reserves of oil and gas equal or superior to the Gulf of Mexico. As Igor Sechin declared, quoted by Bloomberg (Arkhipov, Chierman and Chilcote, “Russia says Arctic well drilled with Exxon Mobil […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

The Red (Team) Analysis Weekly 152 - Oubli de la sécurité alimentaire?

Editorial – Forgetting food security? While the tense stand-off between the U.S., the E.U. and European member states on the one hand and Russia on the other does not abate and spreads to space, while most focus on the fossil fuel component of the Ukrainian global crisis, one crucial element of this energy that is vital for human societies, food, tends to be forgotten (for food as energy, see e.g. Thomas Homer Dixon, The Upside of Down, 2008). It is, however, usefully re-called to out attention by Chris Martenson’s article “Rising Resource Costs Escalate Odds of Global Unrest” (via Peak Prosperity on Zerohedge). True enough, if you head to the FAO monitoring of the global food situation, so far things are looking all right. Furthermore, according […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

The Red (Team) Analysis Weekly 145 - Risques pour la suprématie du dollar américain?

Editorial – Risks on the US Dollar Supremacy? Among the flurry of articles part of the violent “battle for hearts and minds” regarding Ukraine and opposing directly Russia on the one hand,  the U.S and Europe on the other, continues emerging, quite loudly this week, an interrogation regarding the international order, this time in its monetary guise. Put bluntly, the question is as follows: “Are we seeing the beginning of the end of the US dollar based international monetary order?” The question is related to oil because of the importance of petrodollars. We may thus wonder if a potential U.S. strategy, assuming it could work (read Steve LeVine article “How the US might persuade the Saudis to co-conspire in unleashing an oil […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

L'Afghanistan à un nouveau carrefour: malédiction des ressources ou intégration asiatique?

La première phrase de l'édition 2006 de la Quadrennial Defence Review des États-Unis est la suivante: «Les États-Unis sont une nation engagée dans une guerre qui sera longue». N'importe quel dirigeant civil, militaire ou factieux en Afghanistan aurait pu écrire presque exactement la même chose après trente-cinq ans de guerre. Et cette guerre se poursuit, mais elle fait maintenant face à une étrange transition stratégique, écologique et économique, qui pourrait être dominée par une nouvelle «malédiction des ressources et du climat afghanes». Échec de la construction de l'État, du climat et de la guerre De 1969 à 1972, l'Afghanistan a connu une terrible sécheresse et un hiver rigoureux. Une terrible famine a suivi, qui a ravagé les populations du centre de l’Afghanistan. L'échelle titanesque de l'incompétence, de la mauvaise gestion et de la corruption du gouvernement de Kaboul l'a aggravée, et peut-être même […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

Survivre dans le golfe d'Aden: un nouveau paradigme stratégique pour l'avenir de la région

Le 15 septembre 2013, des saboteurs ont fait sauter l'oléoduc reliant les champs pétrolifères yéménites situés au nord du terminal d'exportation de Hodeidah, sur la côte de la mer Rouge. C'était la troisième fois en deux mois. Entre-temps, la vie politique yéménite a également été marquée par un déluge de frappes de drones américains contre des militants d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP). Le 18 octobre, une milice de militants islamistes armés et bien organisés a attaqué une base militaire yéménite dans le sud-est du pays, précédée d'un attentat-suicide à la voiture piégée, tuant cinq soldats. Les deux semaines qui ont suivi ont été marquées par des attaques et des manifestations sans fin, contre le gouvernement ainsi que par la violence sectaire, faisant des dizaines de morts. En attendant, de l'autre côté du golfe de […]

Pour accéder à cet article, vous devez devenir l'un de nos membres. Log in si vous êtes membre.

The Red (team) Analysis Weekly No100, 16 mai 2013

Balayage d'horizon pour la sécurité nationale n ° 100 - Redessiner la carte stratégique et géopolitique mondiale: de la guerre civile syrienne et de son impact sur la région et au-delà, avec ses nombreuses incertitudes, alliances mouvantes et dilemmes, à la tension incessante entre le Diaoyu et la Chine-Japon / Les îles Senkaku, malgré la ruée vers l’Arctique, sans oublier le bourbier européen et sa polarisation aux multiples facettes apparemment lente, c’est en fait la carte politique et stratégique mondiale qui est en train d’être redessinée. Cela ressemble encore au brouillard de la guerre… ou plutôt des guerres, des crises et des batailles présentes et, malheureusement, à venir.

The Red (team) Analysis Weekly No97, 25 avril 2013

Nos pires ennemis - Une des principales leçons à tirer de la tragédie de Boston est que les efforts visant à améliorer les systèmes et la vigilance ne peuvent jamais s'arrêter en période de tension accrue et de multiplication des menaces, du moins tant que les problèmes n'ont pas été correctement analysés. courageusement abordé, et de vraies solutions imaginées et […]

The Red (team) Analysis Weekly No90, 7 mars 2013

Horizon pour la sécurité nationale n ° 90: Un peu de lumière dans les ténèbres - Pour nous changer, examinons les aspects positifs (parmi les multiples défis à relever et à relever): le changement climatique et les facteurs environnementaux apparaissent de plus en plus cette semaine dans notre compréhension du complexe. la dynamique à l’œuvre dans les conflits et plus généralement les menaces ou les dangers pour la sécurité nationale. Le tableau est-il plus effrayant? Certes, la compréhension est également une étape cruciale pour résoudre correctement les problèmes… espérons-le.

The Red (team) Analysis Weekly No82, 10 janvier 2013

Balayage d'horizon pour la sécurité nationale - No 82 - À propos de relativité: si, par exemple, nous pensons que la Grèce participera au G20 dans 7 ans ou si nous sommes à la fin de la crise économique, notamment en Europe, ces développements "nouveaux" du pétrole et l'utilisation du charbon sont très positifs, alors l'indice de chaleur de l'Australie, les chiffres du chômage européen ou la nouvelle règle de liquidité de Bâle pourraient être (seulement «pourraient» bien sûr) des signaux faibles indiquant que quelque chose ne va pas… si nous ne croyons pas les déclarations initiales, les indications sont de puissants signaux d'escalade, parmi tant d'autres.

FR
EN FR