Les cygnes noirs de Taleb : La fin de la prospective ?

Depuis Nassim Nicholas Taleb a publié son best-seller Le cygne noir : l'impact du très improbable En 2007, les "Black Swans" et les "Black Swans events" sont devenus partie intégrante du langage courant.

Ils sont utilisés comme slogan pour signifier deux choses différentes. Premièrement, comme dans l'intéressant "briefing book" interactif de Brookings Big Bets et Black Swans : Les défis de la politique étrangère pour le second mandat du président ObamaLes "cygnes noirs" représentent des événements à fort impact et à faible probabilité, ce qu'on appelle aussi des jokers.[i]

Deuxièmement, les "cygnes noirs" se réfèrent à des événements qui ne pouvaient absolument pas être prévus, comme par exemple pour l'Economist dans "Les jeux de prédiction : Nos gagnants et perdants de l'édition de l'année dernière”. Malheureusement, dans ce cas, l'étiquette "cygnes noirs" excuse les erreurs de prévision. Elle tend à empêcher les explications et l'évaluation. De même, certains feront des déclarations du genre "oh, mais il ne sert à rien de faire de la prospective (ou des travaux ou prévisions sur l'avenir), n'avez-vous pas lu le Cygne noir de Taleb ? On ne peut rien prévoir ou prédire".

C'est une déclaration plutôt audacieuse, surtout lorsqu'on cherche à anticiper l'incertitude, à prévoir et à avertir. Nous devons donc approfondir la revendication d'imprévisibilité.

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Construire le récit d'un scénario de prospective avec les réseaux d'ego

Dans de nombreuses méthodes de prospective, une fois que vous avez identifié les principaux facteurs ou variables et que vous avez atteint le moment de développer le récit des scénarios, vous n'avez plus aucune indication sur la manière d'accomplir cette étape, au-delà de quelque chose qui va dans le sens de "donner de la chair au scénario et développer l'histoire "*.

Ici, nous allons faire autrement et fournir une méthode simple et facile pour écrire le scénario. Nous utiliserons le réseau dynamique que nous avons construit pour Everstate - ou pour une autre question - et la fonction appelée "Ego Network" qui est disponible dans les logiciels d'analyse et de visualisation des réseaux sociaux pour guider le développement et la rédaction du récit.

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Réexamen de l'analyse d'influence

Une fois que les variables (également appelées facteurs et déterminants selon les auteurs) ont été identifiées - et dans notre cas mappéLa plupart des méthodes de prévision visent à réduire leur nombre, c'est-à-dire à ne conserver que quelques-unes de ces variables.

En effet, compte tenu des limites cognitives, ainsi que des ressources limitées, on essaie d'obtenir un certain nombre de variables qui peuvent être facilement et relativement rapidement combinées par le cerveau humain.

Le problème auquel nous sommes confrontés ici sur le plan méthodologique est de savoir comment réduire au mieux ce nombre de variables, en s'assurant que nous ne réintroduisons pas de biais et/ou que nous simplifions notre modèle au point qu'il devienne inutile ou sous-optimal.

En outre, compte tenu également des réactions indésirables potentielles des praticiens à des modèles complexes, il est le plus souvent nécessaire de pouvoir présenter un modèle correctement simplifié ou réduit (tout en restant fidèle au modèle initial).

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Modélisation des risques et incertitudes dynamiques (2) : Cartographie d'un réseau dynamique

Retournez à Première partie

En fait, tout modèle de SF&W, puisqu'il traite principalement du temps, devrait être un réseau dynamique. Comment pouvons-nous espérer obtenir une ébauche potentielle pour l'avenir si notre modèle de compréhension est statique ?

Notre carte vise donc à représenter la dynamique potentielle des politiques. Nous utiliserons notamment ErtmanIl s'agit d'un travail de construction de l'État dans le passé, mais qui peut être adapté aux conditions actuelles et futures.

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

FR