The Red (Team) Analysis Weekly n°129, 5 décembre 2013

Éditorial - Une occasion de retrouver une certaine légitimité ? Qu'ont en commun la nouvelle étude de Hansen sur l'inanité des objectifs actuels de la communauté internationale pour atténuer le changement climatique et le rapport du Conseil de l'Europe concernant l'impact terrible des mesures d'austérité sur les citoyens européens ? La réponse est la légitimité, ou plutôt l'illégitimité, et est soulignée par Hansen : "Nous avons commencé ce document pour fournir une base aux actions en justice contre les gouvernements qui ne font pas leur travail de protection des droits des jeunes et des générations futures", a-t-il déclaré. Les gouvernements et les administrations étatiques ou quasi étatiques ont perdu une grande partie de leur légitimité et, par les actions et les décisions qui ont conduit à cette situation désastreuse, ont entamé une spirale vicieuse inquiétante : le manque de légitimité signifie qu'il est de plus en plus difficile de gouverner et donc d'être efficace pour assurer la sécurité des citoyens, ce qui conduit à son tour à une légitimité encore moindre. Si cette spirale n'est pas arrêtée à un moment donné, alors même l'objectif de Hansen pourrait devenir "relativement rapidement" obsolète : engager une action en justice contre un gouvernement exige de recourir au système judiciaire, qui fait également partie du système de plus en plus délégitimé. De manière plus constructive, la menace de Hansen et le rapport du Conseil de l'Europe, en disant ouvertement, clairement et haut et fort ce que pensent tant de citoyens, ouvrent également une fenêtre d'opportunité pour les gouvernements et les États de commencer à travailler à la reconstruction de la légitimité qu'ils ont perdue, ce qui signifie aussi affronter des intérêts divergents... une tâche difficile et stimulante mais aussi potentiellement mobilisatrice.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire sur Paper.Li

analyse d'horizon, détection de crise, signal, sécurité nationale

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation ainsi que les problématiques d'intelligence artificielle et de technologie quantique du point de vue de la sécurité internationale. Elle enseigne au niveau du master à SciencesPo-PSIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR